Comment visiter New York City en 2 jours ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bien évidemment je ne vous le recommande pas, mais il arrive parfois que le temps joue contre soi, comme ce fut le cas pour moi. Sur les quatre jours (ce qui entre nous était déjà court pour une ville comme NYC), il a plu pendant deux jours, m’obligeant alors à revoir mes plans… Je vous livre donc mes astuces et incontournables de la ville qui ne dors jamais pour les court séjours. Venez visiter New York City avec moi.

Anticiper et savoir ce que l’on veut faire

Quand on arrive dans une ville aussi grande et aussi touristique, il vaut mieux prévoir à l’avance ce qui nous attire le plus. Et surtout il faut s’écouter et faire en fonction de ce que l’on aime le plus. Est-ce que vous préférez les parcs ? La visite des différents quartiers ? Les sites touristiques ? Faire un choix, c’est avoir l’opportunité de profiter pleinement au moment venu. Rien ne sert d’aller voir la statue de la liberté car c’est un incontournable et que tout le monde vous le dit par exemple, alors que vous n’avez pas envie.
Moi pour le coup je n’avais rien prévu du tout, je comptais sur l’expertise de mon cousin qui vit là-bas. Mes programmes se sont donc fait la veille pour le lendemain et ce fut parfois chaotique.

Mon deuxième conseil est ensuite de répartir ses visites géographiquement pour profiter au maximum de chaque endroit sans se presser. Ça ne sert à rien de se rendre quelque part pour y rester cinq minutes et uniquement prendre des photos, ce n’est pas le but. Au contraire, il vaut mieux voir moins de choses, mais plus apprécier. Du coup, centrer vos déplacements sur une zone comme je vais vous l’expliquer après. En sachant que ce ne sont que des idées et que vous êtes libres de le faire selon vos goûts et envies.

Mon dernier conseil c’est de ne pas non plus trop anticiper ! Contradictoire n’est-ce pas ?
Avoir des bases c’est bien, mais se laisser un dose d’aventure, de défi, d’inattendu c’est jouissif aussi. Il se peut –comme pour moi- qu’il se mette à pleuvoir et que vous soyez obligé de revoir vos plans, ou alors que vous fassiez la rencontre d’une personne qui vous emmène dans un coin peu touristique mais jolie. Prévoyez donc le minimum seulement.

Le sud de Manhattan

Il y a de tout, à vous de voir ce qui vous tente donc. Je commence par les sites touristiques et vous laisse avec des balades…

La statue de la liberté

Statue de la liberté NYC

Un incontournable dirait certain. Inutile car le même est présent en France dirait d’autres. J’en avais fait une promesse, j’y suis donc allée, mais tout ne s’est pas passé comme prévu.
Il faut savoir tout d’abord que différentes façons sont possibles pour l’admirer.
Pour 21 dollars vous pouvez monter tout en haut, jusque dans la couronne pour une vue sur Manhattan. Comptez 393 marches, sans climatisation, sans ascenseur.
Pour 18 dollars, vous pouvez voir la statue de près et accéder au piédestal. Il faut compter 215 marches et pas d’ascenseur.
Le prix inclut évidemment le déplacement en ferry et la visite. D’autres programmes sont disponibles comme des audioguides, ou le City Pass qui inclut en même temps d’autres visites dans la ville. Plus de renseignements sur le site de NYC.

Astuces

Si vous n’avez pas envie de payer pour visiter l’intérieur de la statue, mais que vous voulez la voir de plus près, il existe un moyen tout à fait gratuit pour s’y rendre. Il suffit de prendre le ferry en direction de Staten Island qui est, je vous le donne en mille, gratuit. Il met 30min aller, parfois jusqu’à 45min selon l’affluence. Et vous pouvez alors soit vous promener dans l’ile, soit prendre directement le ferry retour, tout aussi gratuit. Alors, certes vous ne vous rendrez pas à son pied, mais vous la verrez de suffisamment près pour prendre de très jolies photos. Petit conseil, mettez-vous à droite à l’aller, gauche au retour pour bénéficier de la meilleure vue !

 

Le pont de Brooklyn

En sortant du ferry, vous pouvez continuer à l’est de Manhattan vers le pont de Brooklyn. C’est un pont tout en pierre, emblématique et vraiment magnifique. Il est possible de le traverser puisqu’une partie est réservée aux piétons et vous avez alors une vue sur la circulation intense en voiture. Ça vaut vraiment un petit détour, ce n’est pas long et il est très joli.

Pour la petite anecdote, il s’agit du plus ancien pont suspendu des Etats-Unis, créé en 1883. Pas mal quand même non ? Et même après presque 150 d’existence, on s’y sent en sécurité. Quoi ? Il a été refait, consolidé ? Ah mince…

World Trade Center

World Trade Center

A l’inverse, en se dirigeant vers l’ouest après le ferry, vous pouvez vous rendre vers le quartier des affaires. Deux choix s’offrent alors à vous, une petite marche parmi tous les buildings, voire la visite de certains d’entre eux. Ou le mémorial du 11.09. Je ne vais pas vous le cacher, c’est une visite très intense qui fait ressortir toute sorte d’émotions. J’ai été prise d’assaut par la tristesse que dégage ce lieu et c’était très dur pour moi d’y rester et de voir tous ces gens venus simplement pour prendre un selfie. Mais c’est important de s’y rendre je pense, ne serait-ce que pour se rendre compte de l’ampleur de cet attentat, de cette catastrophe.
Un musée est même dédié en sous-sol avec des photos de la journée et un déroulement de la journée. Plus de renseignements sur le site du city pass.

Balade sur les quais

Si vous souhaitez un bon bol d’air frais, les quais côté ouest et Manhattan sont vraiment reposant. Ils sont aménagés et offrent de la verdure ici et là, des parcs ou bien des bancs pour se reposer et s’amuser. Et au bout de cette marche, on arrive alors vers le centre de Manhattan et toute sorte d’autres activités dont je vous parle plus bas

La visite des différents quartiers

En effet, c’est une technique assez originale pour découvrir NYC. On se balade, on flâne, on découvre, on tombe parfois sur des pépites, des jolies vues ou un tournage de film… oui oui un tournage de film, nous obligeant à faire un détour pour mieux se perdre et découvrir davantage.

Mais il y en a tellement des quartiers qu’il peut être difficile de faire un choix. Je vais vous en livrer certains, que j’ai visité moi-même ou dont on m’a parlé après coup.

Carroll Garden

Connu sous le nom de « quartier préféré des Français ». Mais pourquoi cette préférence ? Car, après être allé au centre de Manhattan, on se retrouve un peu « à la maison ». Contradictoire quand on voyage justement pour voir autre chose 😉
Les maisons sont plus basses, les rues plus intimistes, ce qui fait que l’on retrouve un peu de chez nous. Ajoutons à cela nombre de restaurants, boulangeries, bars français ; des animations spéciales pour le 14 juillet voire de temps en temps des concours de pétanque ! Et c’est bon nous voilà requinqué après un coup de blues ^^
Dans tous les cas, peu importe le prétexte, je conseille car c’est très joli ne serait-ce que pour s’y promener et faire un tour dans les petits parcs alentours.
D’ailleurs, on peut se promener le long des quais jusqu’à une très belle vue sur le Pont de Brooklyn.

Bushwick

Greenwich Village

On reste du côté de Brooklyn, après tout c’est là que j’ai séjourné durant deux jours.
Le fameux quartier Street Art, décoré de toute part, d’œuvres plus belles les unes que les autres. A tous les amateurs de jolis dessins, c’est fait pour vous. Malheureusement encore, je n’ai pas pu y aller, mais foncez et notez-le dans vos priorités.

Chinatown

Comme il me tardait de le faire celui-ci. Moi qui adore la culture asiatique, j’avais envie d’y être imprégné le temps de quelques minutes. Et je n’ai pas été déçue ! Je n’ai même pas pris de photos, tellement j’étais plein d’émotion et de joie.
Tout est donc écrit en chinois -que ce soit indication de rues, noms de restaurant, etc., les restaurants fourmillent de partout (parfois même en genre cave où il faut descendre sous un appartement pour y accéder), les bâtiments pointus et je ne parle même pas de tous les Chinois et Asiatiques que l’on voyait de partout. Allez, je continue, de la nourriture de partout, des boutiques façon remède et produits miracles, d’énormes bacs à poissons… J’ai vraiment eu l’impression de m’être éclipsé en Chine, ou du moins est-ce comme ça que je me représente ce pays.

Il parait également qu’un autre quartier chinois est présent à Brooklyn, encore plus intimiste puisque là-bas, rien n’est écrit en anglais. Niveau orientation bonjour. Il s’agit de Sunset Park. Je n’ai pas pu m’y rendre non plus, mais je vous le conseille évidemment, on m’en a dit que du bien. J’imagine que durant le nouvel an chinois, ce doit être encore plus dément.

On m’apprend en direct de New York que le quartier de Chinatown a trouvé concurrence dans le Queens. Il a surpassé le vieux quartier chinois ancestral, devenant même le plus grand de tous les Etats-Unis. Pour en savoir plus et voir de vous-même rendez-vous à Roosevelt Avenue et la Main Street à Flushing. D’ailleurs si certains d’entre vous y vont, je veux bien des retours et des photos 😉
Astuce
Petite astuce pour gagner du temps, Chinatown se trouve à l’est de Manhattan, non loin du point de Brooklyn si vous voulez profiter de la proximité pour continuer une jolie visite de NYC.

Little Italy

Je termine par un autre quartier emblématique de Manhattan : Little Italy –soit la Petite Italie. Il se trouve juste au-dessus de Chinatown –comme ça, ça fait d’une pierre deux coups !
C’est un quartier haut en couleur, très coloré et énormément décoré…on se croirait vraiment dans un autre monde. Et pour profiter encore plus de l’ambiance à l’italienne, la meilleure période c’est en septembre. Durant leur célèbre fête de San Gennaro, de nombreuses parades, défilés et festivités sont organisés une semaine entière à partir du 19 septembre. Une fête qui célèbre le protecteur de Naples, reprit dans le monde entier.

Greenwich Village

Greenwich Village

On pars découvrir Greenwich Village maintenant. Avec son style européen, c’est très agréable de s’y promener. D’ailleurs, c’est là-bas que se trouve la « High Line » que je détaillerai plus bas et qui vaut le détour pour une jolie petite marche originale.
Petit conseil, n’hésitez pas à vous lever aux aurores pour vous y promener. Les reflets sur les immeubles, dans les rues, le soleil qui se cache pour mieux se révéler plus loin, qui joue avec les arbres, les feuilles…c’est juste un spectacle magique au monde pour qui se lève tôt et sait l’apprécier. Un spectacle permis notamment par des immeubles bas qui laisse passer les rayons. Pour couronner le tout, ce quartier regorge de jardins publics.

D’ailleurs, pour la petite anecdote, c’est maintenant un quartier très prisé par les artistes en tout genre et on ne compte plus le nombre de films et séries qui ont été tournés là-bas. Sex and the City ou Friends pour ne citer qu’eux. Et il est possible d’admirer les célèbres appartements de ces derniers. Rendez-vous au croisement de Bedford et Grove Street pour celui de Friends et 66 Perry Street pour Carrie de Sex and the City. Vous pouvez même vous amuser à retrouver les autres bâtiments très reconnaissables.

Le centre de manhattan

Rockefeller Center et Empire State Building

Top of the Rock

Je vais commencer ici par le plus emblématique : la vue sur Manhattan et le fameux skyview.
Alors qu’avant, il y avait une différence de prix et que beaucoup recommandez le Top of the Rock du Rockefeller Center, maintenant le prix est le même pour les deux : 34 dollars soit environ 32€ (sachez cependant qu’il peut augmenter au fur et à mesure des années, en 2012 il était à 25 dollars par exemple…).

Quelle différence il y a-t-il entre les deux donc ?
Le choix est purement personnel, mais dans tous les cas je vous garantis une expérience unique. Surtout pour ceux qui n’ont jamais fait de Skyview, même si la vue reste, dans tous les cas, emblématique puisqu’il s’agit quand même de NYC.

Top of the Rock

Pour vous aider cependant, voici quelques petites caractéristiques.
L’Empire State Building est légèrement plus grand -381m pour 259m pour son voisin- ce qui garantit une vue peut-être plus spectaculaire.

Du Rockefeller Center vous avez vu sur Central Park -que vous n’avez pas de l’Empire State Building- vous avez donc le loisir de contempler à la fois la ville et la verdure. Mais aussi de constater à quel point Central Park est immeeeense et je pèse mes mots ! On se rend compte aussi de la façon dont New York City est construite (comme presque toutes les villes aux Etats Unis) : de façon très rectiligne comparé à nos villes françaises.

Le dernier point important qui peut faire pencher la balance, c’est qu’en se rendant en haut du Rockefeller Center, vous avez vu sur l’emblématique Empire State Building lui-même. Et oui ! Quoi de mieux pour profiter de l’Empire State Building que le voir réellement plutôt que de lui grimper dessus ?
Bon petit point bonus qui m’a fait choisir le Rockefeller Center, c’est cette fameuse photo connue de partout dans le monde.

Top of the rock

Mais pourquoi l’Empire State Building est aussi emblématique ?

Ne serait-ce car il fut pendant de longues années, l’immeuble le plus haut de la ville, surplombant tous les autres (avant l’arrivée des tours jumelles puis maintenant du One World Trade Center. Il est mythique aussi pour ses apparitions dans les films. Qui ne se souvient pas du gorille géant escaladant la tour pour échapper à ses poursuivants ? Sans oublier ses apparitions dans Friends, Sex and the City ou encore How I met your mother ! Enfin, il est aussi considéré comme l’une des sept merveilles du monde par la société américaine des ingénieurs civils.

Central Park

Central Park

Non loin du Rockefeller Center, vous avez Central Park ! Que vous venez de voir du haut de la tour si vous avez choisi la vue de l’Empire State Building. Quoi de mieux que d’y aller ensuite ? Je vous le demande. ^^
C’est donc là aussi un autre incontournable de New-York. Et la particularité de ce parc c’est que vous pouvez y retourner encore et encore, vous serez surpris, éblouis et découvrirez de nouvelles choses à chaque fois. Il est immense je vous l’avais dit. Mais se promener dans ce bout d’herbe à deux pas d’une civilisation bruyante c’est reposant ! Car en effet, une fois entouré de toute part par les arbres, on est réellement à l’abri de tous bruits urbains. C’est le calme complet…

Conseil

Si vous avez envie de voir un petit cours d’eau et des mini-cascades, c’est vers le nord-ouest qu’il faut se rendre. Et puis ensuite se perdre parmi le ruisseau et les buissons pour partir à la découverte des environs. Sinon, le lac qui surplombe le centre du Park est magnifique et promet de jolies photos miroirs.

Time Square

Aaaah Time Square ! L’endroit tant rêvé quand on arrive à NYC. D’ailleurs quand on y va c’est quitte ou double généralement. Et ce n’est pas une deuxième visite qui fera changer d’avis. En effet, soit on aime, soit on déteste.

Pourquoi on aime ? La folie du lieu, les écrans qui nous entourent de toute part, le véritable melting pot culturel ou encore les différentes prestations de rue par des artistes autant diversifiés, loufoques qu’impressionnants. Et que dire de nuit ? L’impression que tout est intensifié, multiplié, que cette rue, cette ville ne dort en fait et pour de vrai jamais.

Time Square

Pourquoi on n’aime pas ? Le bruit intensifié par le nombre de passant, d’écrans, de spectacles, de musiques… un véritable capharnaüm non symphonique. Le nombre de personnes ! Qui empêche de se déplacer d’un point A à un point B sans se faire bousculer de tous les côtés. En gros, on ne profite pas vraiment de l’instant présent là-bas, on y va presque seulement pour prendre des photos, faire la boutique M&M’s (qui a mon goût est bien moins impressionnante quand on a fait celle de Londres), mais clairement on y resterait pas pendant des heures. Beaucoup de personnes m’ont décrit cette atmosphère. A noter donc que ce sont généralement des touristes qui sont présents.

Chaque jour à NYC, ce sont pas moins de 300 000 piétons par jour qui arpentent les rues de Manhattan soit… la population totale de l’Islande ! Impressionnant non ?

Et moi… et bien je n’ai rien eu de tout ça. Pas un chat à l’horizon, pas de spectacles, des lumières certes mais BEAUCOUP de pluie. La première fois, impossible de prendre des photos tellement j’étais trempée de la tête aux pieds. Et la deuxième fois, j’ai pu l’activer rapidement avant de me faire de nouveau asperger par le temps.

Vous me direz, au moins j’avais la rue pour moi et la possibilité d’y déambuler à mon souhait sans jouer des coudes ou craindre pour mon appareil photo. Mais il n’empêche que tout ce que j’avais vu dans les films, tout ce qu’on m’avait décrit de cet endroit et bien je ne l’ai pas ressenti, pas expérimenté ! Dommage. Mais ce n’est que partie remise. Mon avis est donc un peu mitigé et je ne sais que trop en penser si ce n’est que c’est immense et qu’on est réellement entouré de toute part par des écrans publicitaires.
Je vous l’ai noté au cas où, car ça reste un endroit emblématique de la ville, mais pour le coup c’est comme vous voulez, rien ne vous y oblige.

Broadway

Au croisement de Times Square, on trouve Broadway bien évidemment ! Et c’est sympa d’arpenter cette longue avenue qui regorge de comédies musicales en tout genre. Des plus connus aux plus récentes. La grande tentation (qui est aussi très chère) c’est de s’y arrêter pour voir « Le Roi Lion », « Chicago », « Le fantôme de l’opéra » et j’en passe.

Mais si le prix est vraiment trop exorbitant pour vous, il vous suffit de vous promener dans l’avenue et admirer les devantures. C’est toujours quelque chose.

La High Line

High Line

Petite promenade très prisée autant par les new-yorkais que par les touristes ! J’ai personnellement adoré déambuler dans cette ancienne voie ferrée suspendue. Car c’est exactement ça ! Conçue dans les années 30 elle est devenue en 2009 un pont suspendu qui propose une belle visite des quartiers de Manhattan.
C’est très paisible avec des bancs, plantes, fleurs et statues qui viennent embellir la marche.
Et puis, pour être honnête, quoi de mieux qu’un lever ou coucher de soleil avec ce genre de vue ?

High Line

Il est possible de la traverser dans les deux sens, de la commencer au milieu…c’est vous qui choisissez et surtout de nombreux points d’accès sont possibles tout du long.  A noter également que vous pouvez monter par les escaliers ou les ascenseurs. Le lieu est donc accessible pour les poussettes et fauteuils roulants.
En venant de Times Square, vous démarrerez au nord et arriverez au sud dans le quartier de Meatpacking avec vue sur l’océan.

Tout le long de cette promenade, de nombreuses activités sont d’ailleurs proposées comme des cours de pilâtes, des tours guidés avec des botanistes, des expositions d’arts temporaires… il y a le choix.
Certaines sont gratuites et d’autres payantes.
Les différentes architectures des quartiers sont aussi très jolies à regarder. Et vous pouvez même prendre un bain de soleil pour les plus chanceux !
Plus d’informations sur le site de la High Line.

Que faire en cas de pluie ?

New York Public Library

LA grande question que je me suis posée. Et après quelques recherches, j’ai trouvé deux trois endroits sympa. Pour vous éviter de faire la même chose, je vous livre mes préférées.

Fan de livres et de bibliothèques, je ne peux que vous conseiller de vous rendre à la Bibliothèque Municipale de New York. Située sur la 5ème avenue, elle est emblématique pour ses deux lions majestueux à l’entrée et son intérieur en marbre et bois. De nombreux films ont été tournés dans cette bibliothèque et que vous soyez amoureux des livres ou non, ça vaut vraiment le détour.

New York Public Library

Il faut bien sûr respecter certaines règles. Comme ne pas faire trop de bruit, car des chercheurs ou étudiants sont présents ; il n’est pas possible également de prendre des photos dans certaines pièces. Petit bonus, en plus des livres des minis musée et expositions sont même présents de part et d’autres de la bibliothèque. De quoi ravir tout le monde.

Astuce

Une visite guidée gratuite est possible tous les jours à 11h et 14h. Elle dure 1h et livre pleins de secrets sur l’origine du bâtiment, les personnes qui l’ont arpenté et ce que l’on peut y trouver... N’hésitez pas 🙂

Et sinon il vous reste un nombre incalculable de musées. Comme le musée des enfants, le MOMA (Museum Of Modern Art), le jardin botanique, le Met (qui d’ailleurs n’a pas de prix fixe malgré ce qu’ils indiquent sur leur panneau ; le prix est libre et vous pouvez donner ce que vous voulez)… Evidemment, un musée peut coûter cher, mais sachez que certains sont gratuits, selon les jours. Allez, je suis gentille, voici le lien pour tout savoir…

Mes bons plans…

Lever et coucher de soleil sur Manhattan

Lors de mon séjour aux USA, ma principale obsession a été l’admiration de lever et coucher de soleil. J’ai pu en voir plusieurs et à chaque fois j’ai été éblouie par le spectacle. Les USA étant un pays immense, la vision lointaine du panorama offre des couleurs impressionnantes et plus tardives que lorsque l’on se trouve devant une montagne.

Du coup, quand je suis arrivée à NYC, j’ai eu envie de tester les deux. Et folle que je suis j’ai tout fait dans la même journée.

Je vous conseille donc de vous promener le long de l’océan à l’ouest de Manhattan et surtout de vous arrêter vers le Pier 26 qui offre une jolie vue -mais de loin- sur la statue de la liberté. Partez du nord et descendez tranquillement jusqu’au Pied 26 et arrêtez-vous un instant pour être éblouis. Vous ne serez pas déçus croyez-moi !

Kayak gratuit dans Manhattan

Et oui c’est possible ! Malheureusement je n’ai pas pu le faire, car la saison était terminée. Mais je vous fais profiter de ce bon plan quand même. Je suis gentille (et surtout merci à mon cousin pour l’info).

Pour en profiter c’est très simple, il suffit de se rendre au choix au Pier 26. Si vous suivez bien, vous y êtes justement puisque vous avez terminé votre lever de soleil là-bas, génial ! Ou à Governor Island et d’alle directement à Downtown Boathouse.

Il s’agit d’un centre nautique entièrement et uniquement géré par des bénévoles qui proposent des balades en Kayak sur la rivière Hudson. C’est gratuit, mais en appel aux âmes généreuses, il est possible de faire des donations voire de payer une donation à l’année de 50 dollars.

Vous l’aurez compris, ce n’est pas ouvert toute l’année ni à toutes les heures de la journée. Je vous invite donc à faire un tour sur le site de Downtown Boathouse pour retrouver toutes les informations.

A noter cependant qu’il y a certaines consignes à respecter : signer une décharge valable à l’année, obéir aux instructions, ne pas rester trop longtemps sur les kayaks pour que tout le monde puisse en profiter (comptez 20min par session) et savoir nager.

Boire pour pas cher à NYC

Encore une fois, oui c’est possible.
En plein cœur de Manhattan, rendez-vous au bar « Off the wagon » qui propose en semaine des happy hours. Ainsi de 14h à 20h les boissons sont à moitié prix.
Petit conseil, allez-y de bonne heure pour éviter la foule.

Voir les tournages de films

Pour ma part, je suis tombée sur un tournage totalement par hasard dans le quartier de Carrol Garden, mais un site référence tous les lieux de tournages jusqu’à parfois trois semaines à l’avance. Je ne peux que vous conseiller d’aller y faire un tour, on ne sait jamais qui on peut croiser !

Bien évidemment je ne vous ai présenté qu’une infime portion de ce qu’il est possible de faire à NYC. Je ne suis pas rentrée dans le détail pour Brooklyn ou encore le Bronx, Queens… D’ailleurs, si vous avez des conseils, des bons plans, des endroits insolites ou immanquables à visiter, faites-moi signe !

Tags from the story
, , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *