Je le dis, l’affirme et signe, marcher pendant des heures, plusieurs jours d’affilée, faire du sport et grimper 800m de dénivelé positif c’est reposant ! Faire des randonnées c’est un peu comme un remède pour le repos. J’en avais déjà fait l’expérience en Géorgie, USA.
Oui vous avez bien lu. En trois jours de randonnées dans les Alpes, j’ai eu l’impression d’avoir fait un break de trois semaines. Certes j’étais fatiguée à la fin de mes 5-6 heures de marches quotidiennes, mais c’était de la bonne fatigue et j’en suis ressortie allégée. Et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, j’étais coupée du monde. Là où nous étions il n’y avait aucun réseau et notre auberge n’avait pas de wifi. Il ne restait donc que la parlotte et le repos en tout genre (lire, écrire, jouer…). Ca peut paraître brutal au premier abord, mais en fait ça fait un bien fou. Entre nous, depuis quand n’avez-vous pas coupé votre accès téléphone et internet le temps de quelques heures/jours/semaines ? Essayez, vous en ressortirez changés.
Le temps est coupé et défile uniquement comme on le souhaite. Il n’y a plus besoin de courir après le dernier appel, la dernière information. On profite simplement et pleinement du moment présent. Notre cerveau est vide, tranquille, serein. Nous échangeons alors avec les autres, profitons de la nature et vivons. 

Randonnées Oisans – Isère

Randonnées en Oisans

Je vais vous présenter ici quatre randonnées que j’ai effectuées proches du village de St Christophe en Oisans sur mes trois jours de présence. Dont deux qui peuvent se faire en une journée. Pour vous situer, nous sommes arrivées le samedi en fin de matinée et reparties le lundi en milieu d’après-midi. Allez, c’est parti !

Refuge du Carrelet

Randonnées Oisans - IsèreAvec cette randonnée, ce qu’il y a de bien c’est que l’on part directement du dernier village et qu’après c’est la nature à l’état pure. Seul les refuges et les quelques ponts pour enjamber les rivières viennent faire état de la présence des humains. Mais il n’y a aucun panneau électrique qui traverse les vallées. Que la montagne qui s’étend à perte de vue devant nous.
C’est une petite randonnée très facile d’accès et rapide. Seulement 1h suffit pour l’atteindre, plus si on se pose à certains endroits pour admirer le paysage.

Cette randonnée à la particularité de suivre la rivière du Vénéon tout le long que vous ne quitterez que pour le prochain refuge. L’eau si bleu et limpide est vraiment saisissante. Je n’ai pas pu m’empêcher d’être ébahie à chaque tournant. Je ne pensais sincèrement pas que c’était possible encore ici en France.

Arrivés au refuge, deux choix s’offre à vous : le refuge de la Pilate ou le refuge de Temple Ecrin. Nous avons opté pour la deuxième option, moins loin et plus dans nos cordes en ce premier jour.

Durée : 1h allé
Kilomètres : environ 3km allé
Niveau : facile
Particularités : le chemin qui suit la rivière du Vénéon

Refuge de Temple Ecrin

Randonnées Oisans - IsèreC’est ici que les choses se corsent. Car pour accéder à ce deuxième refuge il va falloir monter. Et durement ! Vous allez passer de 1 900m à 2 400m d’altitude en 1h30 de temps pour un peu plus de 3km. Pas mal non ?

Vous allez faire des pauses du coup. Beaucoup de pause. En essayant de capter un peu de fraîcheur à l’ombre des arbres. Vous allez traverser des rivières, monter la falaise pour, une fois en haut, avoir une vue imprenable sur le vallon. Vous n’aurez alors plus qu’à vous asseoir et profiter.

Malheureusement pour nous, de gros nuages nous guettaient et nous ne voulions pas être trempées dès le premier jour. Alors, nous ne nous sommes pas éternisées et nous avons repris la route du retour.

Et c’est là que vous découvrez des choses que vous n’aviez pas vu en montant, trop occuper à lutter contre la douleur ou à demander aux rares passants combien de temps il restait jusqu’au sommet. Des choses comme ces minuscules crottes qui annoncent la présence récente de chamois dans les environs. Alors, vous allez vous taire en espérant peut-être en croiser un voire deux. Mais tant pis, ce sera pour un autre jour.

La route du retour est d’ailleurs beaucoup plus simple et rapide. On retrouve tout le paysage, mais à l’envers cette fois. Et vous allez être fier de signer 13km le premier jour.

Durée : 1h30 aller
Kilomètres : environ 3km allé à partir du refuge du Carrelet
Niveau : modérée à difficile, selon les personnes
Particularités : la vue panoramique sur la vallée

 

Refuge du Chatelleret

Randonnées Oisans - IsèreJour 2. Nous avons opté pour une randonnée plus plate comparée à la veille. Le temps de nous reposer un peu, mais également du fait de ma douleur au genou. Il vaut mieux éviter le pire pour ne pas accroître la souffrance. Certes, je n’ai pas mal en montée, mais alors la descente se rattrape doublement !

Nous sommes donc allées jusqu’au refuge du Chattelleret qui a la particularité de se trouver entre deux vallées. Nous avons donc déambulée dans le vallon. De légères montées par moment, de nombreuses cascades et rivières traversées. Mais surtout la promesse d’une randonnée sauvage avec la présence de chamois et marmottes. Bien sûr il faut savoir où regarder et comment les appréhender. Choses que nous ne savions pas faire jusqu’à ce que nos amis rencontrés à l’auberge nous l’expliquent. Et là ! La faune a sorti le bout de son nez et croyez moi les photos ne rendent pas crédit à la beauté du moment.

Randonnées Oisans - IsèreAvec les jumelles empruntées, c’était comme s’ils étaient à côté de nous. Juste incroyable.

Petite surprise à l’arrivée puisque pour atteindre le fameux refuge il a fallu traverser un pan de neige. En basket de sport, imaginez la rigolade. Chaque pas était compté pour ne pas atterrir sur les fesses en dosant minutieusement le poids pour ne pas finir enfoncée jusqu’au genou. Nous étions telles des aventurières prêtes à tout affronter.

Durée : 2h allé. Je pense qu’il faut moins de temps, mais nous avons pris notre temps à admirer la faune et la flore qui nous entouraient.
Kilomètres : 6km allé environ
Difficulté : facile à modérée
Particularités : une randonnée sauvage avec présence de chamois et marmottes voire rapace en plein été. Les montagnes immenses, jeunes, ardues qui nous entourent de toute part.

Miroir des Fétoules

Randonnées Oisans - IsèreDernier jour de randonnée, déjà ! Etant donné que nous ne devions pas rentrer trop tard avec la route, nous avons optées pour une petite randonnée.

On nous a parlé du mystérieux miroir des Fétoules. Et nous avons été conquises directement.
Car au sommet se trouve un petit étang dans lequel se reflète par jour de beaux temps la tête des Fétoules qui lui fait face. Nous étions intriguées par un tel phénomène et nous avons voulu assouvir notre curiosité.

Randonnées Oisans - IsèreMalheureusement nous n’avons pas eu la vue escomptée. Nous nous sommes en effet retrouvées face à des nuages recouvrant toutes les montagnes que nous aurions dû voir en temps normal. Il n’empêche que ça doit quand même valoir le coup d’œil. Et je vous conseille d’y aller tout de même.

Toutefois, la randonnée n’est pas de tout repos. Certes la boucle se fait en 2h-3h mais il y a une partie qui monte énormément. Pour vous dire, à un moment le panneau indiquait 1km jusqu’au sommet, mais 50 min pour y arriver ! Ce qui est juste énorme et nous a valu quelques pauses bien méritées…

Une fois arrivées au miroir, il y a encore un petit chemin qui monte jusqu’à un observatoire avec apparemment une vue panoramique sur toute la vallée. 30min aller-retour. Tout à fait raisonnable. Mais monter, pour notre part, avoir une vue sur des nuages, ça ne valait pas le coup ahah.

Durée : 2h-3h en tout et il s’agit d’une boucle pour une fois !
Kilomètres : 4-5km environ
Difficulté : modérée car la randonnée reste assez courte même si elle est ardue à un moment
Particularités : le miroir des Fétoules sur lequel se reflète la tête des Fétoules. Montagne qui fait face à la randonnée. Mais également l’observatoire avec une vue panoramique sur la vallée.

Commentaires

Commentaires